Goblin Slayer Tome 1 de Kumo Kagyu – Light Novel

Goblin Slayer Tome 1 est un Light Novel de Kumo Kagyu et aux illustrations de Noboru Kannatuki et il est édité en France par Kuropop.

À quoi ressemblerait un univers de fantasy où un aventurier a consacré sa vie à exterminer les gobelins ? C’est à partir de cette question que ce Light Novel a été écrit.

Un Light Novel est un type de roman japonais généralement destiné au jeune adulte. Ces livres dépassent rarement 50 000 mots et ont quelques illustrations.

On se trouve donc dans un monde de fantasy basé sur les jeux de rôle papier et surtout donjon & dragons, j’ai l’impression. Étrangement, les personnages non pas de nom et oui, l’auteur a choisit de ne pas en donner. Mise à part leur rôle, par exemple : L’archère Elfe, le Shaman Nain, La Prêtresse, le Prêtre Homme-Lézard et enfin le Crève-Gobelins.

Voilà les personnages principaux, et même avec des nominations comme celle-ci, on comprend qui parle à qui, grâce à leur caractère.

D’accord, mais c’est quoi l’histoire ?

On suit une prêtresse de la Terre-Mère qui, pour découvrir sa place dans le monde, devient aventurière. À peine la paperasse terminée, qu’elle trouve un petit groupe de débutant qui lui propose de participer à une mission d’extermination de gobelin dans une grotte.

Bien que ces monstres soit aussi grand et aussi fort que des enfants, les gobelins sont redoutable en groupe. Malheureusement, beaucoup de jeunes aventuriers les sous-estiment.

D’ailleurs, le groupe de la prêtresse aussi et en cherchant les gobelins, ils se font tuer et abuser pour une des femme du groupe (je n’avais pas dit que c’était sombre comme histoire ?), sauf la Prêtresse qui se fait sauver in-extremis par le Crève-Gobelin. Un aventurier qui voue sa vie à l’extermination des gobelins.

C’est donc à partir de là que nous suivons le Crève-Gobelins et la Prêtresse, qui est devenue sa coéquipière et son élève dans diverses missions de chasse aux gobelins. Qu’ils réussissent grâce aux méthodes… Surprenante de cet aventurier.

D’ailleurs, il n’est pas inconnu des gens, car des bardes chantent ces exploits. C’est en écoutant une de ces chansons, qu’un groupe atypique appris son existence. Pour un groupe peu commun, ce n’est pas peu dire ! Puisque qu’il est composé d’une Archère Elfe, d’un Shaman Nain et d’un Prêtre Homme-Lézard. Ces derniers veulent lui proposer une quête d’extermination de gobelin dans un ancien fort elfe.

Et je vais arrêter là, pour vous laisser la surprise.

Et t’en a pensé quoi ?

Dans l’ensemble, j’ai aimé le livre. L’auteur à un style plaisant et fluide qui se lit sans soucis avec un langage courant.

D’ailleurs, j’ai l’impression qu’une bonne partie des Light Novel sont écrit comme ça, c’est peut-être une condition au genre ? Enfin bref, revenons à Goblin Slayer.

L’histoire est assez prenante, surtout grâce à l’inventivité dont fait preuve le Crève-Gobelins.

Concernant les illustrations, il y en a une par chapitre environ, prenant une page entière. Elles ont un rapport avec les pages que venez de lire et elles sont très jolies. Ces illustrations permettent aussi d’éviter les longs paragraphes de description des personnages.

En parlant des personnages, ils sont un peu clichés, mais ce n’est pas dérangeant pour autant. Par exemple, l’Elfe et le Nain se lancent des piques, la prêtresse qui a peu de confiance en elle s’ouvre petit à petit et le guerrier taciturne et solitaire, découvre le travail en équipe.

Après le défaut que je peux lui reprocher, c’est la description de certaines parties féminines qui sont trop présente à mon goût. Surtout qu’elles ne servent à rien dans le récit, mise à part le fan service.

Voilà mon avis sur Goblin Slayer, si vous voulez un récit d’Heroic Fantasy, je vous le conseille !

Si la série vous intéresse, n’hésitez pas à passer par la page d’affiliation pour vous les procurer !

Le fan-art est la propriété de tsXDrones